Quai des Notaires au Vendôme Tech 3 : Entretien avec Patrick Mc Namara, fondateur

Interview | 5 février 2020

Vendôme tech : le pourquoi du comment

 

S’il n’en est qu’à sa troisième édition, l’événement Vendôme Tech est déjà devenu un incontournable en matière de réflexion sur la transformation numérique de la justice. Invité pour la première fois, Quai des Notaires a pu y participer en tant qu’acteur majeur dans ce domaine. Entretien avec Patrick Mc Namara, fondateur.

Nicole BELLOUBET, ministre de la Justice et Patrick MC NAMARA, fondateur de Quai des Notaires
  • Séverine DEGALLAIX

    Pouvez-vous présenter le Vendôme Tech  ?

  • Patrick MC NAMARA

    Il s’agit de l’événement du ministère de la Justice en faveur de la transformation numérique de la justice. Ce chantier est l’une des priorités de la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, avec tout un service travaillant dans ce sens au ministère. Le double objectif est de favoriser ou maintenir un accès au service public du droit à la fois simple et efficace, mais aussi de continuer à garantir un système juridique attractif. Ce sont de véritables enjeux sur lesquels se concentre le Vendôme Tech, dont la troisième édition a eu lieu le 20 janvier 2020, pour la première fois au cœur même du ministère de la Justice.

  • Séverine DEGALLAIX

    Pourquoi avez-vous été invité  ?

  • Patrick MC NAMARA

    C’était la première participation de Quai des Notaires, nous sommes honorés d’avoir été invités par la ministre, parmi quatre startups qui marquent de leur point de vue la transformation numérique de la justice. Quai des notaires a été créé pour cela, pour favoriser et soutenir cette transformation numérique du Notariat, parce que nous sommes profondément attachés à la profession de notaire. Nous pensons qu’il est important d’investir et d’innover pour que le notaire reste le professionnel de référence pour la rédaction d’actes authentiques et le conseil juridique.

  • Séverine DEGALLAIX

    Quels sont les points qui vous tiennent à cœur  ?

  • Patrick MC NAMARA

    L’un des éléments importants de notre engagement est la défense du modèle juridique français, dont le Notariat est un maillon essentiel. C’est un modèle extrêmement sûr et sécurisé avec très peu de contentieux (les actes authentiques des notaires ne génèrent que 0,1°/oo contentieux). C’est une source d’attractivité et de stabilité pour les institutions, les entreprises et le public, à tel point qu’il s’exporte. A titre d’exemple, le notariat français a été acteur de l’introduction du droit des successions en Chine et le droit de la propriété foncière en Afrique. C’est pourquoi la transformation numérique est primordiale, cette stabilité du système judiciaire français basé sur le Notariat doit être pérennisée dans le temps, et la seule manière d’y parvenir est de réussir cette transformation.

  • Séverine DEGALLAIX

    Quel bilan tirez-vous de l’événement  ?

  • Patrick MC NAMARA

    Nous en tirons un bilan positif, en particulier parce que nous avons pu voir une réelle implication et parce qu’il nous a permis de concrétiser des interactions avec les services du numérique du ministère de la Justice et de créer des liens avec d’autres partenaires. Cela nous permettra notamment de développer encore nos travaux et la solution Quai des Notaires.

  • Séverine DEGALLAIX

    Quelles sont vos ambitions pour les prochains mois  ?

  • Patrick MC NAMARA

    Nous travaillons sur des éléments qui auront un véritable impact. L’interopérabilité va s’enrichir et nous allons entrer dans une nouvelle étape de l’automatisation avec de nouveaux outils qui apporteront davantage de rapidité et de simplification pour le notaire, mais aussi pour ses partenaires et pour les professionnels, notamment dans les dossiers immobiliers. Par ailleurs, nous déployons plusieurs partenariats avec des chambres de notaires qui souhaitent permettre à leurs notaires d’expérimenter Quai des Notaires, ce qui prouve que nous répondons à de vraies problématiques et que nous arrivons à apporter des solutions.

Propos recueillis par Séverine DEGALLAIX

Aucun commentaire

Soyez le premier à commenter cette article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *